Pogona sans écaille : espèces et explications

Les pogonas sont des reptiles considérés depuis plusieurs décennies comme des animaux de compagnie. Ils sont plus ou moins faciles à entretenir, et il est même possible de procéder à des accouplements spécifiques entre différentes espèces pour donner vie à de nouvelles variantes. C’est grâce à cela qu’on peut trouver aujourd’hui des espèces de pogona sans écaille.

Quelles sont les espèces de pogona sans écaille ?

Les pogonas sont des animaux qui vivent très bien en captivité et qui s’épanouissent dans votre milieu de vie. Pour qu’ils soient heureux et en bonne santé, il suffit de leur aménager un terrarium et de s’assurer de leur fournir une alimentation adaptée à leurs besoins. Ce lézard est très facile à entretenir, et contrairement à ce qu’on pourrait croire, il représente un animal de compagnie très agréable et vraiment fascinant.

Il est possible de trouver plusieurs espèces ou variantes de pogona dans les animaleries ou auprès des spécialistes. Parmi ces variantes on retrouve les pogonas dépourvus d’écaille. C’est une particularité très rare, car les écailles sont ce qui caractérise avant tout ce reptile. C’est pour cette raison que les espèces de pogona sans écailles sont très recherchées.

A ce jour, le pogona Silkback est l’une des espèces les plus répandues, reconnu comme étant une variante sans écaille ou sans pic. Par rapport aux autres pogonas, sa génétique est loin d’être idéale. En effet, ce pogona sans écaille est très fragile et peut facilement se blesser. Il faut donc faire attention aux objets présents dans son terrarium. Il est aussi très sensible aux rayons UV du soleil, et nécessite donc des soins particuliers.

Par exemple, il est important de masser régulièrement le pogona sans écaille avec de la vaseline, afin d’éviter le dessèchement de sa peau. Vous devez le masser jusqu’au niveau de sa queue, car en cas de forte chaleur ou de déshydratation accrue, elle peut tomber.

Pourquoi existe-t-il des pogonas sans écaille ?

Le pogona est un animal encore connu sous le nom de dragon barbu. Ce nom est dû aux écailles situées autour de son cou, qui forment une sorte de barbe lorsqu’elles sont dressées. Il est donc difficile de comprendre d’où peuvent provenir des pogonas sans écaille, pourtant ces animaux existent bel et bien. Ils naissent du croisement de différentes variantes créées par les hommes. Le pogona Silkback par exemple est obtenu lors de la reproduction de deux pogonas Silverback. Ces croisements peuvent aussi donner vie à des pogonas de différentes couleurs telles que :

  • Le Pogona vitticeps Sunburst, d’une couleur jaune encore appelé éclat de soleil
  • Le Pogona vitticeps Silverback, noir argenté et sans tubercule
  • Le Pogona vitticeps Sandfire, de couleur jaune sable, avec des rayures transversales marron
  • Le Pogona vitticeps Blood, d’une couleur rouge bordeau, comme le sang
  • Le Pogona vitticeps Pastel, d’une couleur très pâle, rose ou blanc-crème, etc.

Comment élever des pogonas sans écaille ?

Si vous souhaitez élever des pogonas sans écaille, vous devez d’abord vous en procurer. Pour ce faire, vous pouvez en adopter auprès des spécialistes ou de simples vendeurs, mais en faisant attention à ne pas vous faire arnaquer. Il faut noter en effet que lorsqu’ils sont encore jeunes, les pogonas ont tendance à présenter les mêmes caractéristiques physiques. Il est donc difficile de savoir exactement à quelle variante vous avez affaire, avant l’âge de 2 mois environ.

Une fois que vous avez choisi votre pogona sans écaille, vous devez vous préparer à en prendre soin. Comme nous l’avons mentionné plus haut, cet animal a tendance à être beaucoup plus fragile, du fait de l’absence de ses écailles. Ainsi, pour son alimentation, vous devez lui fournir le nécessaire et éviter de le laisser en contact avec d’autres pogonas. Un petit affrontement pourrait lui être fatal. Veillez aussi à le masser avec de la vaseline, et à lui donner deux bains par jour pendant la période de mue. Il a particulièrement besoin d’eau, car autrement sa peau pourrait s’assécher.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.