Décor de terrarium pour pogona : idées & produits à privilégier

Vous avez décidé d’adopter un pogona, aussi appelé dragon barbu, et vous voulez aménager un terrarium particulièrement convivial et agréable à regarder ? Dans cet article, nous revenons en détail sur les éléments de décor de terrarium pour un pogona et sur les éléments à ne pas oublier. Notez bien que les besoins et le bonheur de votre reptile devront toujours passer avant l’esthétique !

Comment décorer le terrarium de son pogona ?

Un décor artificiel peut transformer instantanément un nouveau terrarium un peu froid  en une maison parfaite pour votre dragon barbu. Le décor de terrarium aidera à imiter l’environnement naturel de votre Pogona et à le faire se sentir chez lui. Il faudra bien sûr veiller à parfaire chaque détail pour que le vivarium soit agréable pour votre reptile et particulièrement impressionnant à regarder.

Pogona adulte sur un rocher décoratif dans un terrarium

Le premier point essentiel est peut-être de choisir une thématique globale qui conviendra à votre agame. Son milieu naturel étant le désert australien, c’est généralement vers ce décor naturel que les possesseurs de pogona se tournent. Recréer le désert au sein de votre terrarium semble à la fois judicieux pour votre animal et particulièrement adapté aux éléments de décor que l’on trouve sur le marché.

Bon à savoir

Avant de s’attaquer à « votre désert » domestique, un point essentiel : nous vous conseillons d’acheter votre matériel plutôt que de vouloir créer par vous-même ces éléments de décor. Trouver une branche pour votre reptile, utiliser du sable courant comme substrat, fabriquer son fond de terrarium par soi-même… sont autant d’actions qui nécessitent d’être particulièrement au fait des normes à respecter.

Sans quoi ces éléments de décor « maison » représenteront un certain nombre de risques qui peuvent causer des dommages à la santé de votre reptile (blessures, bactéries, toxicité…).

Le désert australien comme point de départ

Ces éléments de décor devront en effet se marier à la perfection avec l’environnement. Pour tout animal de compagnie, il est préférable pour son bien-être de reproduire au maximum son environnement naturel. Le pogona étant un lézard vivant initialement dans le désert australien, il est important de reconstituer au maximum dans son terrarium un environnement désertique.

Il sera donc nécessaire de reproduire dans le terrarium un environnement particulièrement bien éclairé avec des lampes UV à spectre complet, mais également disposant de beaucoup de chaleur avec un taux d’humidité assez faible. L’idée sera donc de donner au maximum à votre terrarium l’aspect d’un désert avec tout ce qui va avec.

Le décor de votre terra devra imiter au maximum le biotope désertique ainsi que la végétation appropriée. Pour donner ce décor désertique à votre terrarium, vous devrez l’aménager en deux parties. La première partie concentrera la plupart des accessoires, équipements et éléments décoratifs dont aura besoin l’animal – notamment pour se cacher – tandis que la seconde partie, généralement moins encombrée, fera office de milieu désertique.

Les principaux éléments de décoration pour un terrarium

Branches ou racines : décor et praticité

C’est l’une des décorations de dragon barbu dont vous ne pouvez pas vous passer, car elle aide votre barbu à trouver la température idéale pour se prélasser. Les dragons barbus aiment aussi grimper pour faire de l’exercice et observer les lieux depuis un point haut, il est donc parfait de fournir un accessoire de ce type. Principal point pratique : monter sur le haut de la branche, c’est souvent s’approcher de vos lampes UVB, donc de la chaleur tant prisée par les reptiles !

Pogona juvénile sur une branche dans un gros terrarium spécial pogona

Des racines naturelles seront également les bienvenues dans le décor et pourront servir de cachette aux insectes et rendre la chasse du pogona quelque peu plus proche de la réalité. Notez également que vous pouvez sélectionner exclusivement des cachettes en matière synthétique pour éviter tout souci en ce qui concerne la toxicité du bois. Les pogonas aimeront souvent faire leurs griffes sur ces éléments décoratifs, mais aussi s’y frotter pour se débarrasser plus facilement de leur mur.

Le truc en plus : branches ou racines achetées dans le commerce devront être désinfectées avant d’être apposées dans le terrarium, afin d’éviter toute intrusion de bactérie dans l’enclos du pogona. Vous pouvez les frotter au vinaigre blanc afin de procéder à une désinfection rapide, ou encore les passer au four durant 15 minutes à forte température (thermostat 9, 210° par exemple).

Une petite cachette est très prisée des pogonas

Les dragons barbus ont besoin d’un endroit pour se cacher lorsqu’ils veulent rester seuls. Ils utilisent leur peau lorsqu’ils veulent échapper à la chaleur, recherchent un peu d’humidité supplémentaire ou veulent simplement un endroit protégé pour faire une sieste. Les cachettes contribuent à réduire le stress de l’animal, et donc à allonger son espérance de vie.

Les pogonas sont des animaux particulièrement friands des cachettes. Vous pouvez d’ailleurs en inclure deux au lieu d’une seule, l’une sera située au point chaud quand l’autre sera au point froid. Le pogona pourra ainsi réguler à sa guise sa chaleur corporelle, notamment en fonction du moment de la journée.

Un hamac suspendu pour grimper

Les dragons barbus ont une passion irrésistible pour les hamacs, probablement parce qu’ils aiment grimper et se lever pour observer le terrain environnant, l’une des nombreuses passions des pogonas étant de se prélasser allègrement et de profiter tranquillement d’un bain de soleil ou de la chaleur disponibles dans le terrarium.

Jeune pogona (pogona juvénile) qui grimpe au plus haut dans son terrarium

Vous pouvez aussi ajouter des lianes, un pont ou un perchoir dans le terrarium pour lui permettre de se détendre et d’effectuer des acrobaties comme il aime si bien les faire.  Faites cependant attention à ce que ces structures ne soient pas trop hautes afin de limiter au maximum les dégâts en cas de chute de l’animal.

Une dalle pour faire ses griffes

La dalle est un matériau naturel bon marché avec une pléthore d’utilisations dans l’enclos de votre dragon. Sa texture rugueuse le rend excellent pour garder les griffes limées sans inhiber la capacité d’escalade. Il absorbe également très bien la chaleur, ce qui en fait une zone de repos parfaite lorsqu’il est placé sous la lampe chauffante.

Un mot d’avertissement, cependant : les dalles peuvent s’avérer lourdes et les gros morceaux peuvent être difficiles à manipuler.

Les accessoires d’alimentation

Les accessoires d’alimentation sont des indispensables pour un terrarium. Dans le cas du pogona, il s’agit notamment d’un abreuvoir pour l’eau et d’une gamelle pour l’alimentation. Ceux-ci devront de préférence se trouver dans la partie froide du terrarium où il y a le moins d’accessoires de décoration. Les gamelles ainsi que les abreuvoirs sont personnalisables et existent en différentes tailles afin de correspondre au mieux aux caractéristiques de votre animal. Il s’agit d’un accessoire à la fois pratique, mais pouvant se révéler un véritable atout de décoration, lorsqu’il est bien sûr choisi avec soin.

Pogona adulte à proximité de sa gamelle de nourritures (végétaux)

Il existe également bien d’autres accessoires aussi bien pratiques que déco pouvant être utilisés pour enjoliver encore plus votre terrarium. Assurez-vous juste que ceux-ci ne présentent aucun risque pour votre pogona et qu’ils se marient bien avec l’environnement désertique initial de votre animal.

Voir aussi notre article complet sur l’alimentation du pogona

Peut-on ajouter des plantes dans un terrarium ?

Toujours en vue de rendre le terrarium aussi proche de la réalité que possible, mais également pour lui donner un peu plus d’esthétique, il est important de songer à la végétation. Il sera donc intéressant d’ajouter au décor du terrarium des troncs et des écorces de lièges, ainsi que des plantes qui donneront au dragon barbu l’impression d’être à nouveau dans le désert australien.

Si vous souhaitez inclure du vert dans l’enclos de votre dragon barbu, il est préférable d’utiliser des plantes vivantes plutôt que des alternatives artificielles. Les dragons barbus ont tendance à essayer tout ce qui est vert car, dans leur habitat naturel, cela signifie que la plante contient de l’eau. Le pogona peut donc ingérer accidentellement une feuille artificielle ou un morceau de plante toxique peut être nocif, voire mortel. Il est d’une importance vitale de sélectionner avec choix le type d’arbre et de plantes à intégrer au décor en s’assurer que ceux-ci ne présentent aucune toxicité pour le pogona.

Voici quelques plantes vivantes recommandées pour une utilisation dans les enclos des dragons barbus :

  • Aloès
  • Basilic
  • Carotte
  • Chia
  • Trèfle
  • Pissenlits
  • Buisson d’éléphant
  • Succulentes
  • Herbe de blé

Enfin, gardez à l’esprit que le fait d’avoir des plantes vivantes dans votre enclos augmentera l’humidité ambiante. Il faudra donc contrôler l’hygrométrie une fois ces plantes ajoutées.

Quel fond de terrarium pour un pogona ?

Une fois le choix de l’environnement décidé, vous devrez choisir le fond de terrarium qui correspondra le mieux à votre petit dragon. Le fond de terrarium représente la matière sur laquelle seront collés tous les autres éléments du décor. Il devra donc être choisi de sorte à procurer une certaine harmonie à l’ensemble du décor du terrarium. Le prix de ce genre d’accessoire va généralement de 20 à 50€.

Le fond de votre terrarium est un élément décoratif majeur, car il « cache » la partie arrière du terrarium et donne une réelle impression d’unité à votre décoration. Il s’agit donc de créer ou d’acheter un fond de terrarium adapté à la thématique désertique et qui pourra être utilisé par votre reptile, notamment pour faire ses griffes.

En outre, si vous êtes un peu bricoleur, vous pouvez disposer d’autres options et créer par vous-même le fond de terrarium de votre agame barbu. Il faudra bien sûr respecter quelques règles. Lisez la suite pour en savoir davantage.

Peut-on fabriquer son propre fond de terrarium ?

Oui, à condition, comme nous l’évoquions plus tôt, de choisir des matériaux adaptés. Les bricoleurs créeront généralement des fonds de terrarium à base de polyester et de ciment. La touche finale de la décoration du fond est alors effectuée avec du vernis et de la peinture sur les plaques de polystyrène, qui sont alors fixées au support avec des vis.

Il est essentiel d’accorder une attention particulière au type de peintures et de colles utilisé au risque de nuire à la santé de l’animal. Des colles et des peintures trop fortes ou inadaptées pourraient en effet se révéler toxiques pour votre petit lézard. Il est donc pour cela recommandé de rincer à l’eau claire le ciment afin de le débarrasser de ses substances toxiques que pourrait absorber le pogona en léchant le décor.

En ce qui concerne les peintures, il serait préférable de n’utiliser que des peintures à l’eau et du vernis alimentaire. Pour faire apparaitre les couleurs sur le fond, utilisez de la peinture blanche à laquelle vous ajouterez des pigments de votre choix. Veillez cependant à ce que ceux-ci se marient parfaitement à l’environnement désertique que vous prévoyez reproduire avec votre décor.

Quel substrat choisir pour son terrarium ?

Le substrat représente le revêtement du sol du terrarium. Afin de correspondre aux besoins particuliers de l’animal, ce revêtement doit également être choisi avec grand soin. Non seulement les substrats que vous choisissez devront se rapprocher le plus possible du sol désertique de leur environnement naturel et se marier parfaitement au décor, mais ils doivent également être en adéquation avec la santé de l’animal.

Un pogona adulte qui grimpe sur une branche dans un terrarium

Les pogonas ne tolèrent en effet pas tous les types de substrats. Notez lors de votre choix que le substrat idéal à utiliser dépend en fonction de l’étape de vie de votre pogona. Pour les jeunes pogonas, dits pogonas juvéniles, un substrat en copeaux de hêtre ou de bois se révèle particulièrement adapté. Ceux-ci peuvent alors servir de cachettes aux grillons qui pourront être chassés et dégustés par le jeune animal. Toutefois, pour éviter les occlusions intestinales, il est préférable d’utiliser de l’essui en guise de substrat pour les pogonas ayant moins de 2 mois. Bien qu’il ne soit pas toujours ce qu’il y a de plus esthétique, il rend la chasse aux grillons plus facile aux animaux et limite grandement les risques d’occlusions pour ceux-ci.

Pour les pogonas adultes, un substrat à base de sable spécial reptile et contenant du calcium est particulièrement bien accueilli. L’animal prend en effet plaisir à le lécher, ce qui l’aide à se sentir comme dans son habitat naturel. Il existe également bien d’autres types de substrat pouvant très bien aller avec votre terrarium, notamment comme les substrats en litière végétale ou en vinyle, ou les substrats de granulés de luzerne.

Est-il difficile d’entretenir un terrarium pour pogona ?

Le pogona encore connu sous le nom de « dragon barbu » ou « agame barbu » est un lézard originaire d’Australie dont la taille varie entre 40 et 60 centimètres. Docile et particulièrement calme, ce lézard désertique et semi-arboricole est particulièrement apprécié par de nombreux passionnés qui n’hésitent pas à en élever chez eux.

Cependant, bien que le pogona soit un animal robuste avec un entretien peu contraignant, l’aménagement de son terrarium doit suivre des normes particulières afin de répondre au mieux aux besoins particuliers de l’animal. Suivez nos conseils pour décorer sans risque de terrarium de votre pogona et ainsi recréer au mieux son environnement naturel et faciliter ainsi son développement.

Comment aménager votre terrarium

Certaines personnes préfèrent respecter les origines du pogona sur le thème du désert. D’autres préfèrent un style plus tropical. Et d’autres encore aiment transformer la maison de leur barbu en une sorte de maison de poupée… Oui, oui, vous avez bien lu ! Dans tous les cas, notez bien qu’il faudra absolument :

  • vous assurer que le produit ou matériau trouvé/acheté peut répondre aux exigences de température, d’UV et d’humidité d’un terrarium pour pogona ;
  • vous assurer qu’il est sans danger pour les dragons barbus (notamment en ce qui concerne les plantes) ;
  • vous assurer que chaque élément ajouté respecte l’espace nécessaire à la vie de votre pogona ;

En suivant ces quelques préceptes, au demeurant assez simples, vous pourrez décorer et aménager sans risque le terrarium de votre cher pogona vitticeps.