Quelle est l’espérance de vie d’un pogona ?

Reptile originaire d’Australie, le pogona vitticeps a une espérance de vie de 3 à 5 ans dans la nature. En captivité, cette espérance de vie peut être bien plus longue avec des soins réguliers, une alimentation équilibrée et un terrarium adapté.

Un pogona peut vivre jusqu’à 10 ans en captivité

Dans des conditions idéales, avec une alimentation adapté, le pogona peut assez aisément atteindre les 10 ans. Certains spécimens peuvent bien sûr aller au-delà de cet âge. Il faut bien comprendre que le pogona est adulte à un an et que ses besoins en lumière et chaleur sont très précis. Si vous ne lui offrez pas un environnement et surtout un terrarium qui lui convient, alors son espérance de vie peut fortement décroître.

Comment augmenter l’espérance de vie de son pogona ?

Pour offrir à votre pogona une vie longue et sereine, vous allez devoir respecter un certain nombre de règles claires :

  • Lui offrir un terrarium de taille adaptée – voir à ce sujet notre article sur le meilleur terrarium pour un pogona
  • Ajouter des lampes UV de qualité, et remplacer les ampoules régulièrement pour une chaleur et une luminosité idéales (par exemple 2 fois par an) ;
  • Proposer une alimentation variée, adaptée et de qualité à votre pogona, notamment en fonction de son âge. On ne nourrit en effet pas de la même façon un pogona juvénile et un pogona adulte. Lisez notre dossier complet sur l’alimentation du pogona pour bien comprendre ce point. Les grillons, les végétaux, certains fruits… sont notamment au menu, sans oublier des compléments alimentaires, notamment le calcium pour éviter les problèmes de squelette (voir plus bas).
  • Respecter son rythme naturel : le pogona est un animal diurne qui a donc le jour et qui a besoin d’une réelle obscurité la nuit. Respecter ses cycles de vie et de sommeil l’aidera à avoir une routine familière et rassurante.

Quelles sont les principales erreurs faites avec les pogonas ?

Les propriétaires de pogona sont souvent plein de bonnes intentions, mais certaines erreurs sont couramment commises. On ne vit pas avec un reptile comme on vivrait avec un chien ! Aussi les caresses et volontés de porter souvent votre pogona ne sont pas du tout naturelles pour lui. C’est un reptile qui apprécie votre présence mais qui préférera rester tranquillement dans son terrarium plutôt que d’être sans cesse manipulé.

Autre problème récurrent chez le pogona : le stress ! Les reptiles ont besoin d’être sereins pour grandir et s’épanouir en captivité. Il ne faut donc pas exposer votre pogona au regard ou aux mouvements incessants : son terrarium doit être dans un endroit tranquille, et non au milieu de votre salon. On évitera aussi les bruits sourds et incessants ou encore des changements d’environnement incessants. Le stress peut provoquer des maladies graves voire mortelles pour votre agame barbu, et donc réduire nettement son espérance de vie.

Enfin, dernier point important en ce qui concerne la santé de votre pogona : oublier le calcium ! Votre pogona barbu nécessite en effet un apport constant en calcium, tout au long de sa vie, pour consolider son squelette et éviter tout problème sur sa dorsale, ses articulations ou ses pattes. Ce genre de problème de santé est courant chez les reptiles et peut aussi avoir un impact négatif sur sa durée de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.