Pogona vitticeps adulte dans son terrarium

Hibernation du pogona : tout ce qu’il faut savoir

Comme tous les animaux, les pogonas ressentent le changement de saison grâce à leur horloge biologique. Par conséquent, même lorsqu’ils sont en captivité, ils sentent l’arrivée de l’hiver et se préparent alors à hiverner. Qu’est-ce que cela implique ? Cette étape est-elle obligatoire ? Ce sont tant de questions auxquelles vous trouverez les réponses dans la suite.

Comprendre l’hibernation chez le pogona

Pour commencer, il est important de savoir que le pogona est un animal à sang froid. A ce titre, il lui arrive d’entrer en hivernation pendant la saison de l’hiver. C’est une phase que l’on appelle aussi l’hibernation ou la brumation. Elle dure généralement 2 mois, mais il est possible de la stopper après une ou deux semaines, lorsque l’animal n’est pas en mesure de tenir le coup. D’ailleurs, le pogona peut lui-même décider de sortir d’hibernation avant la fin. Tout dépend de sa forme physique et de ses conditions de vie.

Pour ceux qui n’ont jamais assisté à l’hibernation chez le pogona, sachez que cela ressemble assez à ce qu’on peut observer chez les autres animaux qui hivernent également. En effet, pendant cette période, la température corporelle de l’animal diminue. Elle se rapproche de la température ambiante, ce qui signifie qu’il est quasiment « au frais ». Cela conduit à une réduction de son rythme cardiaque, ainsi qu’au ralentissement de son métabolisme. L’animal se retrouve aussi dans un état de somnolence quasi permanent. En d’autres termes, lorsqu’il hiverne, le pogona passe son temps à dormir.

Comment se comporte le pogona en hiver ?

La plupart du temps, le pogona est un animal plutôt actif. Il est aussi plutôt gourmand, surtout lorsqu’il est soumis à un régime alimentaire adapté à ses besoins spécifiques. Cependant, cette attitude peut changer lorsqu’il sent l’hiver approcher. Son activité se réduit de manière considérable. Chez certains, le changement commence dès la fin du mois de septembre, tandis que chez d’autres, on ne remarque rien jusqu’à la fin du mois d’octobre.

Comportement du pogona avant l'hibernation : un surplus d'activité

Quoi qu’il en soit, peu de temps avant l’hiver, le pogona modifie son comportement. Il commence à gratter les vitres de son terrarium, comme s’il tentait de s’échapper. Il peut aussi se mettre à creuser, de façon ponctuelle au début, pour parfois y consacrer l’intégralité de ses journées. Il peut chercher à creuser une « grotte » dans le sable de son terrarium, et s’y terre pour entamer son hivernation. Il y reste toute la journée et toute la nuit, et passe tout son temps à dormir. En plus, il ne s’alimente presque plus ou plus du tout.

Voir aussi notre article : terrarium pour pogona, tout savoir pour bien le choisir

Pourquoi le pogona doit-il hiverner ?

Chez le pogona, encore appelé agame barbu, l’hivernation est une étape certes importante, mais pas du tout obligatoire. D’ailleurs, pour les jeunes pogonas de moins d’un an (c’est-à-dire le pogona juvénile), la période de brumation peut conduire à l’arrêt de la croissance et à la mort. Il faut donc veiller à interrompre cette étape si vous considérez que votre pogona est trop jeune pour y survivre.

Par contre, pour un pogona adulte, cette étape permettra au reptile de se purger et de retrouver de l’énergie dès le début du printemps. C’est une sorte de régime drastique, qui lui permet d’éliminer son surplus de graisse. Le seul moment où l’hivernation devient obligatoire, c’est lors de la reproduction.

Comment aider son pogona à bien vivre la période d’hivernation ?

Comme n’importe quel reptile, le pogona tire un avantage certain de l’hivernation. Alors si votre animal est en âge d’hiverner, vous devez respecter ce besoin. Vous pouvez même l’aider à passer cette période dans les meilleures conditions. Pour ce faire, vous devez d’abord revoir son alimentation.

En effet, environ un mois avant l’hiver, commencez à augmenter ses rations alimentaires. Vous devez bien le nourrir, et lui offrir tous les nutriments dont il aura besoin pour faire suffisamment de réserves. Alors servez-lui plus d’insectes, et réduisez quelque peu les végétaux. Augmentez aussi légèrement la quantité de vitamines et de calcium qu’il consomme.

Lire cet article pour tout comprendre sur l’alimentation du pogona

Ensuite, il faudra veiller à ce qu’il ait le ventre complètement vide avant d’entrer en hivernation. Normalement, lorsque l’animal se prépare pour cette période, il se débarrasse de toutes ses selles. Si votre pogona n’y arrive pas seul, vous pourrez lui donner un coup de main avec un bain à 34° avec de l’eau Hépar. 20 minutes dans cette solution riche en calcium suffiront pour l’aider à vider son intestin. Dans le même temps, il faudra modifier la température et l’éclairage à l’intérieur du terrarium. Vous devez réduire progressivement la chaleur du terrarium, jusqu’à atteindre 25° en hiver. Pour ce qui concerne l’éclairage, vous devez arriver à un total de 8h d’éclairage par jour.

Une fois que toutes ces conditions seront réunies, votre pogona commencera à chercher le meilleur emplacement, dans la plupart des cas près du point froid de son terrarium, pour se construire une grotte. Dès qu’il entrera en hivernation, maintenez la température entre 18 et 20°, et la durée d’éclairage entre 6 et 8h par jour. Ainsi, votre pogona pourra profiter pleinement de son temps d’hivernation pour se reposer et retrouver la forme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *